Carboxythérapie : injection de gaz carbonique, est-ce une cure de jouvence ?

Publié le : 30 avril 20214 mins de lecture

Il existe plusieurs méthodes pour ralentir le vieillissement de la peau dans le domaine de la médecine esthétique. Les plus connues sont les injections de Botox ou d’acides hyaluroniques, mais il y a des méthodes moins connues du grand public comme la carboxythérapie. En quoi consiste cette méthode et comment ça fonctionne ?

Qu’est-ce que la carboxythérapie ?

La carboxythérapie est une technique qui a été utilisée dans le domaine de la médecine générale durant les années 30, ce n’est qu’au début des années 90 qu’elle entre dans le monde de la médecine esthétique. Cette méthode consiste à une injection de gaz carbonique médical sous la peau. Une fois injecté sous la peau, le CO2 se transforme en oxygène par effet Bohr ; ce qui provoque un hyper oxygénation des cellules de la peau. Cette hyper oxygénation stimule les fibroblastes qui vont fabriquer de collagènes et de fibres élastiques de meilleure qualité. La peau est ainsi plus souple et plus élastique.

Quelles sont les zones traitées par la carboxythérapie ?

La carboxythérapie est adaptée pour les zones fines et plissées de la peau. Elle est surtout utilisée sur le contour des yeux pour atténuer les cernes pigmentaires. Elle est efficace pour effacer les vergetures rouges récentes en stimulant les cellules du derme. D’autres zones comme le dos de la main, le décolleté, le derrière des bras peuvent aussi être traités par la carboxythérapie. Cette méthode est également utilisée pour le traitement de différentes malformations faciales.

Le grand avantage de la carboxythérapie est qu’elle s’attaque aux cellules graisseuses sous la peau en réduisant leur volume. Ainsi, cette méthode est préconisée pour atténuer les cellulites et éliminer l’effet peau d’orange.

 L’oxygénation induite par la carboxythérapie agit également sur le cuir chevelu. Elle revitalise les bulbes capillaires et permet un renforcement et une croissance des cheveux tout en ralentissant leur chute.

Comment se déroule une séance de carboxythérapie ?

Une séance de carboxythérapie débute par la désinfection de la zone à traiter. Le gaz carbonique médicalisé est par la suite injecté à l’aide d’une petite aiguille qui s’enfonce à une profondeur de 1 à 2 mm pour un travail en intra dermique, ou de 10 à 13 mm pour un travail sous-cutané. Le nombre de points d’injection dépend de la taille de la zone à traiter, il varie de deux à une vingtaine de points.

À l’injection, le patient ressent de légers picotements et la peau devient rouge et boursoufflée. Cet aspect de la peau dure de quelques minutes à plusieurs heures.

Le résultat d’une carboxythérapie n’est visible qu’après 3 à 4 séances. Il est ainsi conseillé d’en faire 8 à 12 séances pour un résultat à long terme.

Plan du site